Protocoles EFT

Protocole EFT : « Je doute de l’efficacité d’EFT »

Lorsqu’on découvre l’EFT et que l’on commence à l’expérimenter du bout des doigts, il est fréquent de douter de son efficacité.

Plusieurs personnes m’ont récemment confié se sentir intéressées par l’EFT mais avoir du mal à s’y mettre à cause de ce doute… comment expérimenter les bienfaits que peut apporter l’EFT dans ces conditions ?

Si vous êtes dans ce cas, j’ai créé ce protocole EFT pour vous : il vous suffit de répéter tranquillement les phrases que je vous propose, tout en tapotant. Sentez-vous libre de les adapter avec vos propres mots, cela n’en sera que plus efficace.

 

Protocole « Je doute de l’efficacité d’EFT »

Étape 1 : évaluez de 0 à 10 l’inconfort que vous ressentez

Étape 2 : tapotez sur les points indiqués avec les phrases suivantes (adaptez-les si besoin, l’essentiel est qu’elles résonnent « vrai » pour vous quand vous les prononcez)

Point Karaté :
Même si je doute qu’EFT soit efficace pour m’aider à régler mes problèmes, je m’aime et je m’accepte comme je suis, avec mes espoirs, mes doutes et mes interrogations

Même si une part de moi refuse catégoriquement de croire que l’EFT puisse me soulager, rapidement ou non, et pense que c’est sans doute une arnaque, car ça paraît trop facile et trop simple pour être vrai, je m’aime et je m’accepte entièrement tel(le) que je suis, avec toutes les croyances et contradictions qui m’habitent

Même si je me sens bête et ridicule d’essayer ces tapotements bizarres, – on dirait un numéro de cirque ! – , en espérant secrètement que ça fonctionne sur mes problèmes, je m’aime, je m’accepte et me respecte profondément tel(le) que je suis, avec toute la confusion que je ressens

Dessus tête : Je doute qu’EFT soit efficace
Sourcil : C’est vraiment trop bizarre
Coin oeil : Ces tapotements sont étranges
Sous oeil : Je n’ai pas l’habitude de faire ça
Sous nez : Je me sens bête en tapotant
Creux menton : Qu’est-ce qu’on penserait de moi si on me voyait faire ?
Clavicule : Je me sens vraiment ridicule à me tapoter
Sous aisselle : Ca ne peut pas régler mes problèmes
Sous sein : On dirait un numéro de cirque !

Dessus tête : J’ai l’air de quoi à me tapoter sur la tête ?
Sourcil : On dirait un singe : ce n’est pas sérieux
Coin oeil : Impossible que ça fonctionne, je perds mon temps…
Sous oeil : Et pourtant je continue de tapoter…
Sous nez : Je me demande bien pourquoi
Creux menton : Je n’ai aucune preuve personnelle que l’EFT fonctionne
Clavicule : J’ai entendu dire que pour d’autres ça marche
Sous aisselle : Alors je tapote bêtement pour essayer aussi
Sous sein : Je me laisse influencer par de belles histoires

Dessus tête : Il faut être naï(f)ve pour croire à l’efficacité d’EFT
Sourcil : Toutes ces méthodes soit-disant « miracles » pour aller mieux…
Coin oeil : Je me suis déjà fait(e) avoir, je connais la chanson
Sous oeil : L’EFT c’est probablement une arnaque de plus
Sous nez : Toutes ces désillusions… j’en ai marre !
Creux menton : Ce ne sont pas ces tapotements qui vont régler mes problèmes
Clavicule : C’est bien trop facile et trop simple pour être efficace
Sous aisselle : On se fiche de moi, je refuse de croire que l’EFT peut m’aider
Sous sein : C’est impossible que ce soit aussi efficace qu’on le prétend

Dessus tête : Des gens disent que l’EFT leur a fait beaucoup de bien
Sourcil : Il paraît même qu’on peut soulager toutes sortes de problèmes
Coin oeil : Si seulement ça pouvait être vrai !
Sous oeil : Mais je n’y crois pas, ce ne sont que des racontars
Sous nez : Mes problèmes sont bien trop sérieux
Creux menton : L’EFT ne sera jamais assez efficace pour en venir à bout
Clavicule : Je suis découragé(e) et fatigué(e) de souffrir
Sous aisselle : Rien ne me soulage durablement
Sous sein : L’EFT ne peut pas m’aider

Dessus tête : J’aimerais tant me libérer de tout ce qui me pèse !
Sourcil : D’autres y arrivent mais pas moi
Coin oeil : L’EFT ne peut libérer ni ma colère ni ma frustration…
Sous oeil : …ni ma tristesse ni mes douleurs
Sous nez : Quelle bêtise de penser que l’EFT peut m’aider à améliorer ma vie !
Creux menton : Pourtant je tapote : une part de moi est tout de même curieuse d’essayer…
Clavicule : Et si cette méthode pouvait m’apporter un mieux-être ?
Sous aisselle : Et si c’était réellement aussi efficace qu’on le dit ?
Sous sein : Après tout qu’est-ce que je risque à tester l’EFT ?

Dessus tête : Et si j’essayais pour en avoir le cœur net ?
Sourcil : Je peux tapoter discrètement dans mon coin
Coin oeil : Tapoter à l’abri des regards
Sous oeil : Je verrai bien si ça me soulage
Sous nez : Je ne suis pas obligé(e) d’y croire pour essayer
Creux menton : L’EFT est facile à faire : ça me demande peu d’efforts
Clavicule : Ca a l’air amusant, c’est déjà ça
Sous aisselle : Je teste et je me ferai une opinion
Sous sein : Après tout l’EFT a marché pour d’autres

Dessus tête : Et si ça marchait pour moi ?
Sourcil : Et si ça me faisait réellement du bien de tapoter ?
Coin oeil : Et si ces tapotements libéraient pour de bon ce qui me perturbe ?
Sous oeil : Je me sentirais tellement plus léger(e)
Sous nez : Et si je pouvais au moins régler quelques problèmes avec l’EFT…
Creux menton : …et me sentir un peu plus en paix ?
Clavicule : Et si je m’autorisais à croire que quelque chose de simple peut également être efficace ?
Sous aisselle : Et si je prenais du plaisir à tapoter sur mes problèmes ?
Sous sein : Et si j’étais agréablement surpris(e) des résultats obtenus avec l’EFT ?

Étape 3 : ré-évaluez de 0 à 10… et recommencez l’étape 2 si nécessaire.

 

Source(s) utilisée(s) pour cet article :
– www.sophiemerle.com
– Objections « çà ne marchera pas parce que… » des clients en séances

Enregistrer

A propos de l'auteur

Caroline Lazare

Installée entre Toulouse et Castres, Caroline est praticienne et formatrice EFT.
Elle aide les personnes qui se sentent coincées dans leur vie à faire la paix avec leur passé, dissoudre leurs peurs et leurs blocages, et mieux gérer leurs émotions pour accueillir le changement avec bonheur et sérénité.

4 Commentaires

  • je tente de m’inscrire sur votre site , mais n’ai pas encore reçu votre mail de confirmation !.. je n’arrive donc plus a entrer sur ce site merci !….

    • Bonsoir Gad,

      Je vous confirme que vous êtes bien inscrit à notre lettre d’information – et je vous en remercie :
      vous serez ainsi averti par email dès que de nouveaux articles auront été publiés sur SeLiberer.fr

      Par ailleurs l’accès au site est libre, que vous soyez abonné ou pas à notre lettre d’info.
      Vous devriez par conséquent pouvoir consulter librement toutes nos pages.

      Bien cordialement,
      Caroline Lazare

  • Bonsoir
    J’ai voulu proposer à ma mère qui souffre de maux de dos de manière chronique de tenter une séance d’EFT, mais elle bloque dès la première phrase car elle me répond qu’elle ne peut dire qu’elle s’accepte et s’aime. Elle est trop en colère contre elle de ne pas s’être occupée de son bien être avant (elle pense être responsable de ses maux de dos pour ne pas avoir consulté avant)
    Je lui ai proposé de dire « même si je suis en colère contre moi et que je crois qu’à moitié à l’EFT, j’accepte d’en faire l’expérience ». Est-ce suffisant ou bien il faut vraiment qu’elle dise « .. je m’accepte et je m’aime profondément » ?
    Merci

    • Bonjour Chystèle,
      Le « je m’aime et je m’accepte » est effectivement dur à dire pour certaines personnes.
      Vous pouvez le remplacer par des formules plus acceptables (c’est votre maman qui vous dira « oui, çà je peux le dire »), par exemple :
      – même si …. je m’accepte du mieux que je peux
      – même si … j’accepte d’être là où j’en suis : je fais du mieux que je peux, à mon rythme et en toute sécurité
      – même si … c’est ok comme çà
      – même si … çà ne fait pas de moi une mauvaise personne
      – même si … je suis (peut-être) quelqu’un de bien (quand même)
      – même si … je peux apprendre à m’accepter
      etc.

      Je vous invite à dresser la liste de ses objections « je ne peux pas m’aimer et m’accepter parce que… », et de les traiter une par une avec l’EFT.

      Je vous souhaite de belles libérations,
      Caroline

Laisser un commentaire