A la Une Apprendre & Pratiquer l'EFT Livres / Audios / Vidéos Protocoles EFT

EFT – La Séquence Courte

On appelle « Séquence », « Ronde » ou « Recette » les tapotements sur une série de points EFT.

La « Petite Ronde » EFT est la séquence la plus utilisée. De nombreux praticiens ont en effet constaté que les résultats obtenus sont la plupart du temps identiques à ceux de la séquence complète.

La séquence courte d’EFT (ou » Petite Ronde »)

– Concentrez-vous d’abord sur votre problème, puis évaluez son intensité sur une échelle de 0 à 10 (0= aucune gêne / 10=maximum)

– Tapotez sur le Point Karaté (PK) en répétant 3 fois la phrase de préparation :  « Même si j’ai … (énoncez votre problème) …, je m’aime et je m’accepte profondément »

– Tapotez ensuite les points du buste, en répétant la phrase de rappel (= « l’énoncé de votre problème ») une fois sur chaque point :

  • Dessus Tête (DT)« Ce problème » (Ex : « Ce mal à la tête », « cette colère »)
  • Début du Sourcil (DS) :    « Ce problème »
  • Coin de l’Oeil (CO) :   « Ce problème »
  • Sous l’Oeil (SO) :   « Ce problème »
  • Sous le Nez (SN) :   « Ce problème »
  • Sous la Bouche (SB) :     « Ce problème »
  • Clavicule (CL)« Ce problème »
  • Sous le Bras (SLB) :    « Ce problème »
  • Sous le Sein (SS)« Ce problème »

– Ré-évaluez alors de 0 à 10 l’intensité de ce qui vous affecte :

Si vous êtes à 0 ou 1, le problème n’en est plus un… vous avez terminé
S’il reste une intensité supérieure à 2, refaites la séquence décrite ci-dessus en modifiant vos phrases de préparation et de rappel : « ce problème » devient « ce reste de problème »

A noter :

L’ordre des tapotements proposé est le plus communément pratiqué et facile à retenir (du haut du corps vers le bas) mais si vous modifiez l’ordre des points, ou que vous en oubliez un, ce n’est pas grave… vous aurez tout de même des résultats !

A propos de l'auteur

Caroline Lazare

Installée entre Toulouse et Castres, Caroline est praticienne et formatrice EFT.
Elle aide les personnes qui se sentent coincées dans leur vie à faire la paix avec leur passé, dissoudre leurs peurs et leurs blocages, et mieux gérer leurs émotions pour accueillir le changement avec bonheur et sérénité.

4 Commentaires

  • Bonjour
    G.Craig parle dans son Manuel de visionner des vidéo public,pourriez vous me dire comment en avoir accès..merci pour votre soutien … .
    Liliane Lustig

  • Bonsoir
    Je trouve votre site et vos vidéos vraiment très pro !
    Je me posais une question. Est-ce vraiment important de suivre la phrase conseillée ou bien est-ce que si en tapotant il nous vient une autre phrase, cela peut « marcher » aussi ?
    J’ai voulu tester l’EFT sur moi en parlant de mon problème ainsi : « même si je suis maigre, je m’aime et je m’accepte » … Au final, j’ai été surprise de finir par dire « même si j’étais grosse, je m’accepterais … » me faisant ainsi comprendre que ma véritable peur était celle de devenir grosse, ce qui explique peut être en partie le fait que je sois devenue anorexique et maigre sans le vouloir.
    J’avoue que je n’y croyais pas trop mais en pratique l’EFT est surprenant !
    Je vais revenir sur votre site afin d’en apprendre plus. Il faut sûrement un peu de temps avant de pouvoir intégrer les points à tapoter.
    Je consacrerais sûrement un article prochain à l’EFT sur mon blog, car je pense qu’il pourrait vraiment rendre service à d’autres malades de la SEP (sclérose en plaques).
    Et pourquoi pas aussi une vidéo ! C’est un outil très intéressant sur l’internet.
    Merci

    • Bonjour Chrystèle et merci pour cette appréciation 🙂

      Oui bien sûr vous pouvez tapoter sur les phrases qui vous viennent, le but étant que çà « résonne » au plus juste pour vous. Toutefois, assurez-vous de ne pas faire du « saute-mouton » au cours des rondes (sauter d’un aspect à l’autre et dériver de l’aspect ou du problème d’origine)
      Vous pouvez noter ce qui vous passe en tête au cours d’une ronde afin de traiter ces nouveaux aspects ensuite : une chose après l’autre.
      Et plutôt que de tapoter « même si j’étais grosse je m’accepterai… », tapotez le problème sous-jacent que vous avez découvert, à savoir « une part de moi a peur de grossir ». Je vous encourage à enquêter sur les racines de cette peur avec des « parce que » : « j’ai peur de grossir parce que… (je ne me reconnaitrai plus ? on ne m’aimera plus ? je me trouverai moche ? etc… bref, vos objections à prendre du poids)
      Si les tapotements en eux-même sont simples, ce travail de « chasse aux aspects » n’est pas toujours facile à réaliser seul… ne vous découragez pas si vous sentez que çà bloque, ou faites-vous aider d’un professionnel.

      Je vous souhaite de belles libérations,
      Chaleureusement,
      Caroline

Laisser un commentaire